.

Ainsi-venu - Tathagata

DICTIONNAIRE

http : //www.tientai.net/teachings/dharma/buddha/tathagata.htm


L’Ainsi-venu (Tathagata, Ju-Lai, Nyorai). Ce titre s’applique à celui qui, depuis le monde de l’ultime réalité spirituelle (tatha), descend dans ce monde, afin d’apporter l’Eveil aux êtres vivants, puis s’en va de nouveau dans le nirvana, retournant à l’ultime réalité. C’est l’incarnation du bouddha éternel, la nature de l’Eveil. Plus précisément, il désigne le triple corps inhérant (vie) de la bodhéité.

Le Hokke Mongu* de Zhiyi dit : "L’appellation "Ainsi-venu" a de nombreuses significations. Nous allons maintenant clarifier le concept de "deux tathagatas" et celui des "trois tathagatas", cela facilitera la compréhension des autres illustrations."

Deux tathagatas
Le Satyasiddhi Sastra* dit :
"Le Véhicule qui provient de la Voie de l’ultime réalité telle-qu’elle-est et mène à la bodhéité dans ce monde s’appelle ‘Ainsi-venu’.
° Le véhicule est l’ultime véritable sagesse.
° La réalité est l’ultime véritable objet.
° La Voie est la cause.
° La bodhéité est l’effet.

- Si nous parlions uniquement du Véhicule, il n’y aurait pas de vérité ultime.
- Si nous parlions uniquement de la réalité, il n’y aurait personne pour connaître l’ultime réalité.

- Si l’objet et la sagesse se fondent, il en sera de même de la cause et de l’effet.
- Si l’objet n’a pas encore été entièrement révélé, ceci est considéré comme la cause.
- Si la source a été approfondie, ceci est considéré comme l’effet.

S'éveiller à la Voie mène au Véhicule qui vient de la Voie de la réalité ultime et qui apporte la bodhéité. C'est le ‘Corps spirituel de l’Ainsi-venu’ (Dharmakaya Tathagata).
Grâce à la sagesse de la réalité ultime, le Véhicule se trouve sur la Voie de la réalité ultime. Il vient et naît dans les trois phases de l'existence (passé, présent, avenir, à savoir ce monde même) et il est révélé comme authentique atteinte de bodhéité. C'est le ‘Corps de réponse de l’Ainsi-Venu. (Nirmana-kaya Tathagata)

Trois tathagatas
Le Maha Prajna Paramita Sastra * dit : "En mettant notre intelligence en accord avec le Dharma, et en enseignant en accord avec le Dharma, nous parlons de l’Ainsi-Venu (Tathagata)"

A- L’ultime véritable objet

N’étant ni cause ni effet, avec ou sans un bouddha pour y être éveillé, sa nature et son aspect sont toujours tels qu’ils sont, étant les mêmes partout en tout endroit. C'est pourquoi il est appelé ‘celui qui est tel qu’il est’ (Ainsi, Tatha, Ju, Nyo).
Il ne change pas, mais en raison de son apparition en ce monde il est appelé ‘allé’ (agata, lai, rai).
C'est le ‘Corps spirituel de l’Ainsi-venu’ (Dharmakaya Tathagata).

B. L’ultime véritable sagesse

La sagesse qui provient de l’ultime véritable Voie de la réalité atteint l’Eveil merveilleux. Cette sagesse est appelée "en accord avec le principe (de réalité)".

En vertu de ce principe il est appelé Tatha (tel qu’il est, ainsi).
Du point de vue de la sagesse il est appelé ‘venu’ (gata).
C’est le Corps de Rétribution de l’Ainsi Venu (Sambhoga-kaya Tathagata).
C’est pourquoi il est dit (réf.) :
"En mettant notre intelligence en accord avec le Dharma, nous parlons de l’Ainsi-Venu (Tathagata)"

C. En parlant de "l’objet et la sagesse qui se fondent" (kyochi wago) on entend que, de temps en temps, il est possible de révéler celui qui a véritablement atteint la bodhéité. Si on mélange l’or avec du mercure on peut peindre des images diversement colorées. Les mérites et les vertus* sont affinés par le Corps Spirituel (Dharmakaya) qui, de temps en temps, répond, se manifeste puis s’en va. On reconnaît là les huit signes de l’atteinte de la bodhéité (note) et la mise en branle de la Roue du Dharma. C’est le Corps de Réponse de l’Ainsi-Venu (Nirmanakaya Tathagata).

C’est pourquoi il est dit (réf.) : "en enseignant selon le Dharma, nous parlons de l’Ainsi-Venu".

Voir également l’interprétation de Nichiren de la triple vie de l’Ainsi-Venu

Copyright © Peter Johnson 2001 - All rights reserved