DICTIONNAIRE
Fiche de lecture
BIBLIOTHEQUE
LE SUTRA DU LOTUS
suivi du Livre des sens innombrables et du Livre de la méthode de contemplation de l'être d'Eveil Sage-Universel


Traducteur du chinois : Jean-Noël Robert, directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, Section des sciences religieuses.
Maison d'édition : Fayard
Nb. de pages : 480 (Sutra du Lotus - 392 p.;
Le Livre des sens innombrables - 33 p.; Le Livre de la méthode de contemplation de l'être d'Eveil Sage-Universel 28 p.; Glossaire - 26 p.)
Année de parution : 1997 - réedité en 2003

Point de vue de nos lecteurs :

1 - Traduction à partir du chinois (sensiblement différente de la version sanskrite). Texte magnifique dans une traduction flamboyante de très grand style. Seul inconvénient : la traduction-adaptation, qui vise un public non-initié, peut déconcerter les pratiquants bouddhistes plus habitués aux termes techniques sanskrits, voire japonais.

2 - On ne présente pas le Sutra du Lotus, pas plus qu’on ne présente la Bible ou le Coran. Mais comme pour la majorité des livres canoniques peu de personnes l’ont lu dans sa totalité. La traduction de Jean-Noël Robert, claire tout en étant fidèle au texte, incite à une lecture de la première à la dernière ligne. J.-N. Robert a eu l’occasion d’approfondir sa connaissance du Sutra du Lotus lorsque, sollicité par ses étudiants de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, il a consacré un cycle de conférences à ce Sutra. On retrouve avec bonheur dans certaines options de traduction l’écho des discussions animées qui accompagnaient ces "lectures en commun". Et comme pour Kumarajiva qui travaillait avec une multitude d’assistants, on sent dans ce livre non seulement l’érudit mais un excellent pédagogue. La créativité et la réflexion dont font preuve les choix du traducteur pour les termes bouddhiques : rapprochement avec les mythes de notre culture (par exemple asura traduit par titans) ou choix de plusieurs termes français pour un mot chinois afin de mieux préciser le sens selon le contexte alors que souvent ces termes sont traduits d'une façon plus mécanique.

Cette version française du Lotus est appelée à devenir une référence. Dans le cadre des Etudes Nichireniennes, ce livre est indispensable, comme il l'est dans toute bonne bibliothèque d'amateur du bouddhisme.

Accueil
haut de la page